A propos : catégories du carnet

Le carnet de recherche Des épreuves aux extrêmes : être jeune(s) au Mali est constitué de 3 catégories : “Carnets de terrain”, “Questions de recherche” et enfin “Paroles de jeunes”.

Carnets de terrain

Les billets de la catégorie “Carnets de terrain” sont des extraits des journaux de terrains des chercheurs et chercheuses, ou des extraits d’entretiens. Mise à part une mise en contexte des conditions de recherche, aucune analyse n’est apportée.

Questions de recherche

La catégorie “Questions de recherche” est une catégorie regroupant des billets plus analytiques, articulés autour d’une question simple de recherche. Une hypothèse de réponse est apportée et argumentée.

Paroles de jeunes

Les “paroles de jeunes” sont des billets courts, rapportant la parole de jeunes rencontrés. L’analyse est volontairement sommaire, afin de faire ressortir les mots des jeunes, autour de thématiques particulières.

A propos : des épreuves aux extrêmes : être jeune(s) au Mali

Le carnet « Des épreuves au extrêmes : être jeune(s) au Mali » se propose d’explorer, à partir de retours d’expérience de terrain, la pluralité des parcours de la jeunesse malienne. Son objectif est de rendre compte des épreuves et des stratégies de la jeunesse du pays, inscrites dans des expériences individuelles mais aussi structurelles et historiques communes.

Recherches et retours de projets liés à la jeunesse sont partagés afin de dessiner une géographie de ces épreuves et d’aider à mieux comprendre les réalités multiples d’une catégorie aux contours flous, mais qui mobilise de manière croissante l’intérêt et l’inquiétude des décideurs politiques, des agences internationales et de la population.

Le carnet est animé par un groupe informel de jeunes sociologues et anthropologues, mais aussi de chercheurs confirmés et d’experts travaillant dans le champ de la jeunesse. Sa particularité est d’offrir à la fois des analyses de terrain et des regards critiques sur des expériences concrètes d’actions menées pour la jeunesse. Il s’adosse notamment à divers projets d’ONG menés au Mali.